J'adorais surprendre mon ex copine et la baiser à même le sol

11:40
104
04 février 2023, samedi

J’ai été pom-pom girl et j’étais excitée par une certaine forme de notoriété qui passait par une réputation de meuf « bonne », comme cela transparaît dans le chant qui circulait à l’époque sur notre équipe. J’ai moi-même expérimenté la chose dans mon école de commerce, et dans l’école d’ingénieur de mon copain de l’époque. Propulsée « en haut de la pyramide » via ma sexualisation, j’ai fini par me sentir comme une merde pour les mêmes raisons. Avec la fonction Carrousel, vous verrez un profil d’une autre personne gay sur le site, et vous pouvez indiquer si vous êtes intéressé par eux ou non. Je l’étais, « bonne », dans mon uniforme, et j’adorais ça. Au sein de mon école, les ragots allaient bon train et tout le monde savait tout sur tout le monde.

Écrire un commentaire